Le TAG tricot


Ce tag a été lancé par Caroline de Hey Paulette ! pour les podcasteuses, à l’occasion de son premier podanniversaire.

Il s’agit d’une (longue) liste de questions sur le tricot.

Comme cela intéresse Julie de Keep Calm and Knit d’avoir les réponses des non-podcateuses, je me suis également prêtée au jeu.

Donc, à suivre, beaucoup de bla bla, mais promis, bientôt un article projet tricot 😉

Le tricot. Pourquoi ? Comment ?

Parce que c’était à l’école et que je n’ai pas eu le choix, mais je l’ai mis dans un coin pendant longtemps.

J’y suis revenue en 2008 parce que c’était la mode des écharpes fourrures et j’en voulais une.

A l’été de cette année-là, j’ai essayé un pull Phildar.

Grâce à internet, j’ai découvert d’autres modèles, d’autres techniques.

Et je ne me suis plus arrêtée depuis.

Qu’est-ce que t’apporte le tricot ?

Un moment de détente et la satisfaction d’un ouvrage terminé.

Et puis je n’aime pas avoir la même chose que tout le monde, acheté dans les grandes enseignes commerciales.

Chaque ouvrage est unique de part le fil, la couleur, les modifications apportées au modèle et la façon de tricoter.

Ton premier ouvrage ?

La classique écharpe au point mousse.

Qui devrait être interdite pour apprendre.

C’est tellement long et ennuyeux.

Pas du tout motivant pour donner envie de continuer.

Une vraie séance tricot : où, quand, comment et combien de temps ?

Dans l’idéal, un tricothé de 2h minimum.

Des copines, du blabla, du thé et des gourmandises.

Et sinon, dans la vraie vie, ça se passe comment ?

Une série télé et le canapé en journée.

Un film ou reportage, le canapé et Chéri en soirée.

Un endroit dédié (atelier, craftroom …) ?

J’ai bien un bureau mais mes fils sont dans un meuble du salon.

Et je tricote principalement dans le canapé (avec une place dédiée au tricot).

Tricotes-tu en public ?

Oui, lors de la WWKPD (journée mondiale du tricot en public) quand il y a des évènements.

Dans le train également, pour des long trajets (je ne prends pas d’autres transports en commun)

Rarement quand je suis en famille ou entre amis.

Que pense ton entourage du tricot ?

Je pense qu’il y a un peu de tout entre ceux qui trouvent cela ringard et ceux qui trouvent cela génial.

On ne peut pas plaire à tout le monde alors j’avoue, je m’en fiche.

Le principal, c’est le soutien de Chéri.

Aiguilles droites ou circulaires ?

Sans hésitation, circulaires.

Je trouve cela plus confortable, avec le poids de l’ouvrage sur les genoux et non sous le bras.

Circulaires ou 4 aiguilles ?

De nouveau, circulaires.

Je n’ai jamais testé les 4 aiguilles puisque les circulaires me conviennent très bien.

Magic loop ou aiguilles 23cm ?

Magic loop que j’aime bien.

Je n’ai jamais testé les 23cm mais déjà, dans les interchangeables, les 10cm sont trop petites à mon goût.

Et pour éviter les démarcations du magic loop, je décale d’une maille à chaque fin d’aiguille.

C’est pour cela que je ne tricote pas 2 chaussettes ou manches en même temps.

Quelle est ta taille d’aiguilles préférée ?

Pour les chaussettes, 2.25 et pour le reste, entre 3 et 4.5 en fonction du fil et du modèle.

J’ai une nette préférence pour la fingering.

Quelle est ta marque d’aiguilles préférée ?

J’ai testé presque toutes les Knit Pro.

J’ai eu les Hiya Hiya bois et métal.

Maintenant, je préfère les Tulip en bambou et les Chiaogoo en métal.

J’aime les câbles qui tournent au bout de l’aiguille et qui sont assez rigides pour ne pas faire des ronds sur eux-même en magic loop.

Quelle est ta matière préférée ?

Le mérinos.

En MCN ou en mérisoie, c’est encore mieux.

Laine single ou retordue ?

Retordue car j’aime les points texturés avec une belle définition.

Même si je ne dis pas non de temps en temps à un ouvrage vaporeux.

Quel avis sur l’acrylique ?

Il a son utilité et il est possible d’en trouver à très petits prix.

Il est conseillé pour les bébés et prématurés.

Mais personnellement, il rend mes cheveux électrostatiques.

Et si j’ai des baskets au pieds, c’est la décharge assurée.

Quelle est ta marque de laine « industrielle » préférée ?

Rowan pour la variété et Fonty pour la durabilité.

Quelle est ta marque de laine teinte à la main préférée ?

Sans conteste (Vi)laines.

La douceur, les coloris et la gentillesse de Marion.

Quelles sont tes revendeurs préférés (en ligne et boutique physique) ?

En ligne, Laine et Tricot, Meadow Yarn et Loveknitting.

Avec ces trois-là, j’ai toujours trouvé ce que je cherchais.

En boutique physique, La Compagnie des Laines.

J’aime beaucoup leur choix de marques et de coloris.

Quelles laines as-tu envie de découvrir ?

Dans le désordre : Froufour et Capucine, La Bien-Aimée, Tale and Tendril, Candy Wool, Imogene Big Bad Yarn, Lanitium ex machina, Julie Asselin, Les Jolies de Millie, Riverside Studio, Wollelefe, Piratewolle, Stitch Together Studio, Stray Cat, Norah George, The Squirrel, Patte de velours, Pelote de lune.

Ce sont celles qui me viennent spontanément à l’esprit mais je suis sûre d’en trouver d’autres si je réfléchis.

Quelle est la taille de ton stash ?

L’équivalent de 154 pelotes pour un total d’un peu plus de 36km (merci la recherche avancée de Ravelry).

Comment choisis-tu ta laine ?

Généralement, en fonction d’un projet précis.

Dernièrement, j’ai craqué pour des SQ (Sweater Quantity), sans projet précis en tête.

Mais c’était des bonnes affaires, des destash de fils difficiles à trouver (Lilou, Dulcimer, The Uncommon Thread, …)

Un no-buy est-il envisageable ?

Il ne vaut mieux pas, quand je craque après un no-buy (comme cet été), c’est pire.

Tu tricote lâche ou serré ?

En général, j’ai l’échantillon donné mais pas toujours.

Echantillon : bonne ou mauvaise élève ?

Bonne élève sauf pour les châles.

Je le tricote, je le lave et je le sèche à plat puis je mesure.

Et je me réfère à cette vidéo pour vérifier qu’il a une bonne tenue.

Pour ou contre le blocage ?

Je bloque les châles à dentelle pour que cette dernière ressorte bien.

Pour le reste, c’est séchage à plat et ça suffit.

Quel est l’ouvrage dont tu es la plus fière ?

Mon Rock Island.

C’est de la dentelle sur l’endroit et sur l’envers et j’adore ce modèle.

Il est dans mes préférés depuis que j’ai commencé à tricoter.

Le fil, c’est laine et papier, ce que je trouve très original.

Quel est ton pire boulet ?

J’en ai 3 en fait :

  • Une couverture pour la naissance de mon filleul qui a presque 4 ans.
  • Le plaid Boucle d’or que j’aime toujours mais je n’arrive pas à m’y mettre, commencé en 2010.
  • Mon pull A second eight-petal rose sweater, en jacquard, commencé en 2013, j’ai la hauteur du premier motif.

Quel est ton dernier coup de coeur pour un patron ?

J’aime particulièrement les modèles d’Isabell Kraemer et la Chroma Collection d’Ambah O’Brien.

Teinture ? Filage ? Tissage ?

Je trouve déjà que je n’ai pas assez de temps pour tricoter, alors non.

Tes chaussettes idéales, elles sont tricotées comment ?

En toe-up, je monte 24 mailles avec la méthode Judy’s magic cast on.

Puis j’augmente de 4 mailles à une maille de chaque bord jusqu’à avoir 56 mailles.

Ces augmentations, je les tricote en faisant un jeté que je tricote torse au rang suivant, pour éviter les trous.

Pour le talon, c’est un Fish Lips Kiss Heel, des rangs raccourcis avec mailles jumelles.

Le bord est en côte 2X2.

Pour terminer, un rabattage Jeny’s Surprisingly Stretchy Bind Off.

Mais je vais essayer une autre méthode la fois prochaine :

Je tricote pour moi ou pour les autres ?

Principalement pour moi et de temps en temps pour les autres.

Une anecdote tricotesque ?

J’adorais la coupe, la couleur et les fils de mon premier pull.

Cependant à cause d’un mauvais assemblage, je ne peux pas lever les bras.

Et je n’ai jamais eu le courage de découdre pour assembler correctement.

J’adorais aussi mon Annis perlé en soie et cachemire.

A tel point que j’ai eu du mal à l’offrir.

C’est vraiment parce que je l’aime ma maman.

Quelles sont tes autres activités créatives ?

Mon agenda, un Happy Planner, que j’aime décorer.

Vous pouvez le voir sur mon compte Instagram.

J’ai récemment commencé la couture mais j’accroche moins.

Ce qui m’embête, c’est de devoir tout sortir, calquer, couper, …

Alors qu’avec le tricot, je sors les aiguilles et c’est parti.

 

Comme il y a beaucoup de questions, j’ai essayé de faire court.

N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez plus de détails 😉

Laisser un commentaire