Les fils : Tout savoir pour bien choisir

Tricot Fils

Sommaire

1. Le conditionnement
2. L’épaisseur ou le poids
3. Les compositions
4. Le choix

1. Le conditionnement

Les fils se présentent en écheveaux ou en pelotes.

Généralement, les premiers pèsent 100 gr. tandis que les secondes pèsent 50 gr.

Les écheveaux doivent être bobinés avant d’être tricotés.

Alors que les pelotes peuvent être tricotées directement.

2. L’épaisseur ou le poids

Quand on parle de poids pour les fils, on fait référence à la traduction de « weight » en anglais.

En français, « ply » se traduit par brin mais attention à ne pas confondre avec le nombre de brins contenu dans un fil.

Par exemple, un fil fingering 4 ply peut ne contenir qu’un seul brin, c’est ce qu’on appelle un fil « single » ou mèche.

Ce dernier sera moins solide mais plus duveteux.

Et il boulochera plus facilement qu’un fil retordu à plusieurs brins.

WPI, c’est l’acronyme de « wraps per inch », c’est-à-dire le nombre de tour d’un fil sur un pouce.

Donc pour un fil fingering, il y aura 14 tours sur 2.54 cm.

Les fils sont classés des plus fins au plus épais :

StandardÉpaisseur / Poids (US)PlyWPIMétrage
(pour 100 gr.)
Échantillon
(sur 10 cm.)
0 – Lace Cobweb1240034 mailles et plus
0 – LaceLace280032 à 34 mailles
0 – Lace Light Fingering360032 mailles
1 – Super FineFingering41440028 mailles
2 – FineSport51230024 à 26 mailles
3 – LightDK81120022 mailles
4 – MediumWorsted10915020 mailles
4 – MediumAran10815018 mailles
5 – BulkyBulky12710014 à 15 mailles
6 – Super BulkySuper Bulky145 à 6moins de 1007 à 12 mailles
7 – JumboJumbo0 à 4moins de 500 à 6 mailles

Grâce à ce tableau, vous pouvez également modifier les fils préconisés d’un modèle.
Par exemple, un fil DK (8 ply) équivaut à 2 fils fingering (2 x 4 ply).

Par contre, il faut bien respecter l’échantillon pour obtenir un tricot bien dimensionné.

Mon article sur l’échantillon est par ici.

3. Les compositions

Il existe des fibres naturelles animales tels que la laine, l’alpaga, le chameau, le yak, le cachemire, le mohair ou encore l’angora.

Certaines seront plus épaisses ou plus rustiques, comme la laine de certains moutons.

Le mérinos est pour moi plus doux que le BFL (Bleu Face Leicester, un mouton à face bleu).

Ce dernier est un fil plus sec qui se tricote et se porte plus facilement à la saison chaude.

Certaines apporteront plus de drapé et de fluidité que d’autres.

Attention que du bébé alpaga n’est pas la toison des bébés alpagas.

Ni même celle des premières tontes.

C’est la finesse de la toison qui compte pour définir si c’est de l’alpaga ou du bébé alpaga.

Il existe également des fibres naturelles végétales telles que le lin, le coton, le chanvre ou encore la soie.

Le lin et le coton sont plutôt raides, avec une bonne définition des points.

Donc les défauts seront plus visibles.

La soie, quant à elle, apporte douceur et drapé.

Et pour terminer, il y a aussi les fibres synthétiques, comme l’acrylique ou le nylon.

Ce dernier étant souvent utilisé pour les chaussettes, il rend le fil plus résistant.

Il existe donc des mélanges de fibres.

Laine et nylon pour les chaussettes mais aussi MCN pour Mérino Soie Cachemire, Mérinos et Soie ou encore Alpaga Cachemire Soie, mes préférés.

4. Le choix

Pour le poids, cela va dépendre du patron.

Si vous souhaitez modifier le poids du fil préconisé, il faudra veiller à modifier la taille du tricot.

Pour les fibres, cela va dépendre de vos sensations et du rendu préconisé ou voulu.

Si vous souhaitez tricoter de la soie à la place de la laine, il faudra se méfier du drapé et de l’allongement de la fibre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ultricies accumsan pulvinar venenatis lectus commodo eget ut